Livraison offerte dès 100€ d'achats - Inscriptions stages 2022 ouvertes



Pain d'épices à l’Amidonnier Rouge env. 420 g

Les Maîtres de mon Moulin

Prix régulier €10,50

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

- Notes  aromatiques : chaleureuses, douces et parfumées. 

- Texture : dense et moelleuse 

- Ingrédients : Miel de montagne, farine fraîche d’Amidonnier rouge moulue à la meule de pierre dans notre meunerie à Cucugnan* , lait entier*, sucre de canne*, confiture maison d’orange et de citron*, épices (cardamome, cannelle, réglisse, gingembre)*,bicarbonate*.

*Ingrédients issus de l'agriculture biologique

- Suggestion de dégustation : Avec une tasse de thé ou un chocolat chaud. En association de plats sucrés/salés, avec du foie gras poêlé ou mi-cuit.

- Conseils de conservation : A conserver au frigo environ 15 jours. Nous vous conseillons de le sortir quelques heures avant votre dégustation afin qu'il reprenne la température ambiante.   

- Un peu d'histoire : Le pain d’épices possède des origines très anciennes. Déjà dans l’Antiquité, on trouve des mentions de pain de miel en Égypte ancienne, de « melitouna » en Grèce (un pain à base de farine de sésame avec glaçage au miel) ou de « panis mellitus », sorte de pain frit enduit de miel chez les Romains. Le gâteau, alors, ne contenait pas de mélange d’épices qui font sa particularité aujourd’hui.

À l’époque des croisades aux XIIe et XIIIe siècles, la recette de ce pain moelleux fut découverte et rapportée en Occident en même temps que les épices. C’est en Allemagne, dans les villes de Ulm, Munich, Nuremberg, que l’on trouve les premières mentions du pain d’épices. On y trouve les premiers pains d’épiciers. Ce fameux gâteau se retrouve aussi sur les tables des monastères cisterciens.

En France, les origines du pain d’épices sont disputées. Toutefois, c’est à Reims au XIVe siècle que s’installent les premiers pains d’épiciers et que leur recette à base de farine de seigle, de miel et de mélange d’épices se met en place. À Dijon, on retrouve pour la première fois le nom de ce savoureux gâteau en 1595, dans une ordonnance du roi Henri IV !

Au fil des années, cette pâtisserie va se développer et devenir populaire dans toute l’Europe (Angleterre, Norvège, Suède) et notamment en Pologne. C’est d’ailleurs dans la ville de Toruń qu’a débuté la conception du pain d’épices. Dans ce pays, ce gâteau au miel est aujourd’hui une institution. La ville de Toruń compte même un musée consacré à cette pâtisserie nationale.