Livraison offerte en France dès 100€ d'achats - Inscriptions stages 2022 ouvertes



Casareccia Grand Epeautre

Les Maîtres de mon Moulin

Prix régulier €7,00

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

De couleur beige à gris clair, ces pâtes artisanales étirées dans un moule en bronze sont formulées à partir de Grand Epeautre variété  Oberkulmer, une variété ancienne de céréale au parfum corsé, riche en protéines, en magnésium, en zinc et en fer, autrefois très répandue en Europe. 

Ces pâtes ont été séchées naturellement pendant plusieurs jours pour restituer au mieux les saveurs et les qualités nutritionnelles du Grand Epeautre.

- Ingrédients : 100% Farine fraîche de Grand Épeautre moulu à la meule de pierre au sein de notre meunerie à Cucugnan, de qualité supérieure issu de l'agriculture biologique, eau.

- Lieu de culture du blé : Alsace  

- Cuisson : Rapide. 4'30 à 5'00 

- Notes aromatiques : Corsées 

- Texture : Douce et ferme  

- Digestibilité : Haute. La variété de Grand Épeautre que nous utilisons est une variété de blé non hybridée reconnue par le label du docteur Hertzka*, naturellement digeste.  

- Conseils de dégustation : Faire cuire les pâtes "al dente" pendant 4'30 dans le l'eau bouillante salée (10gr de sel).  Les Casarecce ont une forme torsadée qui absorbe parfaitement les sauces. Nous vous conseillons de déguster ces pâtes au parfum corsé en salade, en bouillon ou en sauce. 

 Vous aimeriez apprendre à faire des pâtes artisanales chez vous? Nous vous guidons dans toutes les étapes via un cours vidéo en accès illimité.

- Certification Bio : Bureau Veritas FR-BIO-10 

Il existe un très grand nombre de variétés de Grands-Épeautres. Nous ne travaillons que les Variétés Anciennes non hybridées reconnues par le « label du Docteur Hertzka ».

Le Label du Docteur Hertzka fut créé dans le but de protéger les variétés d’épeautre dans leur forme originelle non hybridée. Il est né suite à un appel lancé en 1988 à l’Universitée de Hohenheim par un médecin allemand du même nom, qui, après avoir redécouvert la médecine de Hildegarde de Bigen, a constaté sur ses patients les qualités nutritives et curatives de l’épeautre dans sa forme pure.